Recherche vélo

Nous avons résumé pour vous les questions et réponses les plus importantes sur le vélo à assistance électrique dans notre FAQ.


Quelles est la différence entre un vélo à assistance électrique et le Pedelec?

Dans la langue courante, la désignation vélo à assistance électrique s’est établie pour tous les vélos à moteur ou à assistance électrique. En circulation routière, on distingue cependant entre vélos et véhicules automobiles. Voici ce qu’il est donc important de savoir :

Les vélos avec une assistance de pédalage avec une puissance motrice jusqu’à 250 watt sont officiellement considérés comme des Pedelecs. Le terme fait référence à l’anglais « Pedal Electric Cycle » et désigne le type d’entraînement du vélo avec lequel le cycliste doit pédaler lui-même et est uniquement assisté par un moteur électrique. Les Pedelecs ou même les vélos à assistance électrique sont considérés en circulation routière officiellement comme des vélos.

Il y a maintenant des Pedelecs avec lesquels on peut aller jusqu’à 45 km/h grâce à une assistance de pédalage de capacité plus puissante, les S-Pedelecs (S pour speed). Ils sont considérés comme des véhicules automobiles selon la législation allemande sur les licences routières (StVZO), avec les vélos à assistance électrique autopropulsés qui, comme un cyclomoteur électrique sont commandés par une poignée tournante avec poussée électrique.


L’assurance, le permis de conduire et le port du casque sont-il obligatoires?

Les vélos à assistance électrique jusqu’à 25 km/h sont considérés comme des vélos « normaux » par la StVZO et il n’est donc pas obligatoire de s’assurer, d’avoir le permis de conduire et de porter un casque.

Les vélos à assistance électrique autopropulsés et les S-Pedelecs jusqu’à 45 km/h sont considérés comme des véhicules automobiles. La conduite de ces vélos n’est possible qu’avec un certificat de contrôle cyclomoteur. Un casque de protection adapté ainsi qu’une assurance cyclomoteur (immatriculation cyclomoteur) sont donc obligatoires. Pour des raisons de sécurité nous recommandons donc de TOUJOURS porter un casque de vélo.


Où doit-on rouler avec un vélo à assistance électrique?

Un vélo à assistance électrique avec assistance de pédalage jusqu’à 25 km/h est considéré sur le plan juridique comme un vélo, on doit donc rouler sur les voies cyclables, s’il y en a, avec un vélo à assistance électrique. Les vélos à assistance électrique et S-Pedelecs autopropulsés jusqu’à 45 km/h sont considérés comme des véhicules automobiles et la circulation sur route s’applique. Exception : la piste cyclable est autorisée aux deux-roues motorisés par des panneaux hors des agglomérations ou lorsque le moteur est éteint.


Est-ce que le vélo ou le vélo à assistance électrique doit se conformer aux règlements de la StVZO?

Pour un vélo comme pour un vélo à assistance électrique utilisés sur les voies publiques, un équipement conforme à la StVZO est obligatoire :

  • un phare blanc à l’avant ;

  • un feu arrière rouge ;

  • un réflecteur blanc à l’avant ;

  • un réflecteur rouge à l’arrière (monté pas plus haut du sol que 600 mm) ;

  • un réflecteur grande zone rouge (catadioptre Z) ;

  • deux réflecteurs de roue jaunes dans les rayons ou des bandes réfléchissantes blanches sur les pneus ou les jantes ;

  • deux freins indépendants ;

  • deux pédales antidérapantes et vissées solidement, à l'avant et à l'arrière fonctionnant avec deux réflecteurs jaunes ;

  • une cloche au son clair.

 

Les éléments d’éclairage (phare, feu arrière et réflecteurs) doivent être agréés par le service fédéral de contrôles des véhicules automobiles. Le numéro K, qui doit être indiqué sur chaque élément, permet de le reconnaître (exemple : - K123456).


Quels sont les effets des conditions météorologiques sur le fonctionnement du vélo à assistance électrique?

Généralement cette technologie résiste au froid, cependant les températures extrêmes limitent considérablement la performance des batteries, dans la mesure ou l’autonomie en cas de chute des températures est particulièrement réduite. De manière idéale, les batteries se conservent à 10-20 degrés, des plages considérablement plus basses peuvent endommager la batterie pendant la charge.


Comment mettre en hivernage le vélo à assistance électrique et la batterie?

Vous pouvez utiliser votre vélo à assistance électrique toute l’année. Si vous préférez faire une pause en hiver, vous devez retirer la batterie de votre vélo à assistance électrique avant le stockage, nettoyer minutieusement le vélo et après séchage vaporiser un spray lubrifiant. L’hivernage idéal est un espace sec à température constante. Rechargez les batteries à 50-70 pour cent et stockez-les au sec et à l’abri du gel. Débranchez ensuite le chargeur de la prise. Et encore un conseil : si vous annotez votre calendrier, recharger les batteries à 50-70 pour cent dans les premières semaines de janvier et à l’occasion regonfler également les pneus, vous permettra de sortir votre vélo à assistance électrique de l’hibernation à l’arrivée du printemps!


Est-ce que le chargement intermédiaire endommage la batterie?

Grâce à la technologie moderne Lithium-Ion on ne craint plus le fameux « effet mémoire ». Auparavant, une charge incomplète entraînait une réduction de la capacité de charge, les experts conseillent aujourd'hui même une charge intermédiaire : ainsi l’autonomie peut augmenter considérablement dans un intervalle d’une à deux heures - par exemple, durant le pause déjeuner d’un tour prolongé en vélo à assistance électrique. Ne pas oublier l’adaptateur de prise lors d’une randonnée en vélo à assistance électrique à l’étranger!


Comment peut-on transporter le vélo à assistance électrique?

Généralement, vous pouvez transporter votre vélo à assistance électrique comme tout vélo classique, cependant en raison du poids légèrement plus élevé, les barres de toit ne sont pas adaptées. Mieux : un porte-vélos arrière. Vous devez conserver la batterie séparément dans le coffre pendant le trajet.


Quel est le coût de charge d’une batterie?

Les coûts de charge sont, en fonction du tarif de l’électricité et la taille de la batterie, entre 8 et 10 centimes d’euro. Calculé pour 100 kilomètres, votre trajet est très avantageux avec 10 centimes les 100 kilomètres.


Quelles valeurs me donnent les données sur la capacité de la batterie?

La capacité de la batterie (Wh) se compose de deux valeurs : l’une est la tension (volt) qui est au choix de 26 V (sur les modèles les plus anciens), 36 V ou 48 V, l’autre est les ampères heures (8 Ah, 10 Ah, 11 Ah, 12 Ah, 15 Ah, 17 Ah...). La multiplication des deux valeurs exprime l’énergie stockée dans la batterie, p. ex. 36 V x 11 Ah = 396 Wh.


Quels sont les facteurs jouant un rôle dans l’autonomie par charge de batterie?

De nombreux facteurs ont une action importante sur l’autonomie de la batterie : à côté de la topographie de la piste, à savoir la part de montée et de descente, la pression atmosphérique est décisive ainsi que le poids du vélo à assistance électrique. Les différents systèmes de propulsion offrent en général différents niveaux d’assistance et ici s’applique la règle : plus le degré d’assistance est élevé, plus la consommation de la batterie est élevée et plus l’autonomie est faible. D’autres facteurs sont p. ex les conditions météorologiques et le rapport de transmission sélectionné. Les solutions de récupération ont une particularité : avec elles l’énergie peut se récupérer et augmenter ainsi l’autonomie. En effet, cela ne s’applique PAS aux moteurs moyens. Les données du fabricant se considèrent généralement en valeurs indicatives. L'autonomie des systèmes de batterie actuels est en moyenne de 80-100 kilomètres.


Combien de temps «vit» ma batterie ?

Les batteries lithium-ions, qui sont intégrées aujourd’hui dans la plupart des vélos à assistance électrique, ont non seulement une durée de vie plus longue, mais elles respectent également l’environnement et sont plus légères que leurs prédécesseurs, les batteries à base de plomb. De plus, elles ont une capacité de stockage jusqu’à 180 Wh/kg et l’effet mémoire souvent craint auparavant ne se produit plus avec les modèles actuels. Ainsi la batterie peut et doit être chargée avant qu’elle ne soit vide. Les fabricants courants indiquent que la batterie peut effectuer env. de 700 à 1 000 cycles complets de charge avant de perdre sensiblement de la puissance. Une recharge signifie également seulement un demi cycle de charge. Pour une autonomie moyenne de 80 kilomètres par cycle de charge, une batterie arrive par conséquent à une autonomie totale de 56 000 à 80 000 kilomètres.


Comment et où peut-on charger une batterie?

Important : utilisez exclusivement le chargeur d’origine. Il se place généralement directement sur le vélo. Sur la plupart des modèles, on peut également retirer la batterie du vélo et la charger séparément. La température optimale de charge est de 10-20 degrés, en général les pièces chauffées conviennent à la charge et au stockage de la batterie.


Est-ce que je peux tracter des enfants dans une remorque porte-enfants avec mon vélo à assistance électrique?

Selon le §21 sect. 3 du StVO, le transport avec des Pedelecs normaux, donc des vélos à assistance électrique avec assistance de pédalage est autorisé jusqu’à 25 km/h. Le transport d’enfants dans une remorque porte-enfants avec des vélos à assistance électrique et des S-Pedelecs autopropulsés jusqu’à 45 km/h est interdit.


Amendes et sanctions - Plaques d’immatriculation assurance:

Les vélos à assistance électrique et S-Pedelecs autopropulsés jusqu’à 45 km/h sont considérés comme des véhicules automobiles. Ils doivent avoir une plaque d’immatriculation et sont soumis à une assurance. Si un véhicule est mis en service, dont la plaque d’immatriculation assurance n’est pas conçue comme requis ni montée, cela constitue une infraction qui est passible de 10 € selon le registre des amendes. Les vélos à assistance électrique avec assistance de pédalage jusqu’à 25 km/h, ainsi que les vélos, ne doivent pas être assurés.

Amendes et sanctions - Profondeur des sculptures:

Lorsque les profondeurs de sculptures sur un vélo à assistance électrique ou un S-Pedelec autopropulsés ont moins de 1 millimètre, cela peut être puni selon le §36 sect. 2 de la StVZO jusqu’à 50 € et de trois points dans le registre central de Flensburg.

Amendes et sanctions - Conduite sous l’influence de l’alcool:

Les vélos à assistance électrique avec assistance de pédalage jusqu’à 25 km/h sont considérés comme des vélos. Celui qui monte en état d’ivresse sur un vélo à assistance électrique n’est pas puni. Avec 1,6 pour mille dans le sang, cependant, il est considéré comme « absolument inapte à conduire » et commet une infraction. Déjà seulement à partir de 0,3 pour mille le trajet peut être considéré comme une infraction administrative, à savoir, lorsqu'un accident se produit. En plus d'une amende, un examen médical puis une évaluation psychologique est possible (MPU) et la perte du permis de conduire voiture.
Les vélos à assistance électrique et les S-Pedelecs avec une capacité moteur jusqu’à 45 km/h sont considérés comme des véhicules automobiles et ici sont appliquées les mêmes lois que pour la conduite automobile concernant la conduite en état d’ivresse : 0,5 pour mille est une infraction administrative, 1,1 pour mille au volant un délit.


Comment un vélo à assistance électrique peut-il atteindre un poids total plus faible?

Les vélos à assistance électrique sont généralement plus lourds que les vélos normaux. Cela vient du poids supplémentaire du moteur et de la batterie, d’autre part, en raison de la puissance élevée qui agit sur tout le vélo, il est renforcé dans certaines zones ce qui augmente le poids du cadre. On peut cependant, comme avec un vélo « normal », diminuer le poids total par le choix du matériel. Il en est de même avec le choix des composants : moins on monte de pièces supplémentaires, telles que fourche, amortisseurs, pneus volumineux, réglages, etc. sur le vélo, plus le poids total diminue.

* Prix public conseillé du fabricant

Sous réserve d'erreurs, erreurs d'impression, modifications techniques et livraisons. Différences de couleur sont possible. Situation: Décembre 2018